Self défense féminine

Ouverture d’un nouveau cours en septembre 2018 …

Apprentissage de techniques simples, facilement reproductibles, accessibles à toutes.

Approche psychologique, émotionnelle et physique. Travail sur la prévention, l’action, les suites d’une agression. Mises en situation, jeux de rôle, exercices à deux…

Aucun pré requis nécessaire en sport ou activité martiale.

Continuer la lecture de Self défense féminine

Qi Gong

Voici une page extraite du site de la YMAA France, afin que vous puissiez mieux comprendre les origines de ce que l’on pratique en cours …

Qi Gong

Qigong (Chi kung) (氣功)

Le Qigong ou Chi Kung peut se traduire par étude, travail, maîtrise (功) de l’énergie, souffle vital nommé Qi (prononcé Tchi)(氣). Il consiste principalement à exécuter des séries de mouvements, teintés des principes de la physiologie (5 organes, 6 entrailles, les méridiens, …) et de la philosophie (notion yin/yang, les 5 éléments, …) de la culture traditionnelle chinoise, dans le but d’entretenir la santé physique, émotionnelle et mentale, en harmonisant le corps, la respiration, le mental, la bonne circulation de l’énergie et l’esprit.

Le Qigong qui a pour but d’accumuler l’énergie ou de favoriser sa bonne circulation des énergies, fait appel à la concentration, à la mémoire, à la détente et fait partie des « outils » utilisés par la médecine traditionnelle chinoise (MTC) au même titre que l’acupuncture, les massages, la pharmacopée ou la diététique.

Il existe de nombreuses et différentes méthodes (plusieurs milliers) qui se basent ou combinent plusieurs exercices de principes divers (dureté, douceur, mouvement, immobilité) exécutés seuls ou avec partenaires dans des environnements paisibles, plutôt en pleine nature, pour unifier les 3 « trésors » : l’essence (Jing), le souffle vital (Qi) et l’attention de l’esprit (Shen).

Les applications sont nombreuses et de plus en plus vérifiées par le monde scientifique et médical moderne ou occidental mais on retrouve 4 grands groupes de pratiquants de Qigong.
Il y a ceux qui cherchent à :
– maintenir ou entretenir la bonne santé physique, le bien être
– prévenir et/ou guérir quelques pathologies
– développer l’énergie vitale et à renforcer ou à rendre plus souple leur corps ou leur mental
– s’épanouir ou atteindre le calme intérieur
– et/ou à équilibrer le travail corps/esprit

En règle générale, il optimise toutes les fonctions de l’organisme et peut être utilisé comme discipline préparatoire, ou de perfectionnement, à des activités physiques, sportives, artistiques ou éducatives. Utilisant le corps dans son ensemble il permet le placement juste de celui-ci (enracinement, verticalité, équilibre), la bonne perception des sensations internes, la disponibilité mentale (écoute, attention, …) et favorise la créativité grâce à des niveaux de conscience modifiée.

Il est accessible à tous et à tout âge de la vie et ne nécessite pas de condition particulière grâce à sa diversité. Dernièrement, certains sites nomment, le Qigong, un Art millénaire de l’écologie du corps.

Dans notre école, les connaissances et les différents exercices de Qigong ont été classifés en 8 groupes :

Premier groupe : L’origine du Qigong – La théorie et la signification de Qi (Qigong Ji Chu, 基礎氣功)
Ce niveau est nécessaire pour tout pratiquant intéressé par le Qigong. A travers cette étude, l’étudiant sera en mesure de concevoir un concept clair sur la théorie et les principes du Qigong. Ce groupe est divisé en 3 parties :
A) l’histoire et la théorie
B) Sentir le Qi et correspondre avec un partenaire
C) Mouvements basiques de la colonne vertébrale pour maintenir une bonne santé.


Second groupe : Qigong Médical – Pour soigner et maintenir une bonne santé (Bao Jian Qigong, 保健氣功)
Après avoir compris la théorie et les principes de base, l’étudiant pourra pratiquer facilement, en toute sécurité, l’entraînement du Qigong. Pour cela, le Qigong médical est probablement le meilleur exercice. Ce type de Qigong fut créé par des médecins chinois pour maintenir une bonne santé et soigner les maladies.
Dans ce niveau, nous pouvons choisir trois ensembles d’exercices :
A) les Huit pièces de Brocart
B) Les Jeux des Cinq animaux
C) Le Qigong des Quatre saisons


Troisième groupe : Qigong Dur – Pour la santé et pour les Arts Martiaux Externes (Ying Qigong, 硬氣功)
Originaire du temple de shaolin, ce type de Qigong met l’accent sur l’aspect Yang de l’entraînement du Qi. Avec ce travail, de nombreux élèves pourront acquérir un niveau d’énergie important pour les entraînements. Dans ce niveau, les notions  théoriques sur le Qigong dur pour le conditionnement du corps seront seulement abordées. Cet entraînement est très bénéfique autant pour les pratiquants d’arts martiaux que pour les personnes souhaitant simplement renforcer leur corps.


Quatrième groupe : Qigong Doux – Pour la santé et pour les Arts Martiaux Internes (Ruan Qigong, 軟氣功)
La plupart des Qigong doux connus, furent inventés grâce aux arts martiaux internes. Les principales raisons furent d’un côté pour augmenter le niveau d’accumulation de Qi et d’un autre côté pour accroître la circulation du Qi pour être utilisé dans les arts martiaux. Hors du fait et dû à ces deux principaux objectifs de renforcement du corps et du mental, ces Qigong doux furent pratiqués populairement finalement pour agir sur la santé et pour le traitement des maladies. Dans ce niveau, seront abordés les pratiques du Taiji Qigong et du Qigong doux de la Grue Blanche. De cette façon, les pratiquants acquerront un concept claire du Qigong doux et possèderont ainsi une base théorique solide qui leur permettront d’apprendre d’autres Qigong doux.


Cinquième groupe : Massages Généraux de Qigong – Pour la santé et pour le bien être (Pu Tong An Mo, 普通按摩)
Les massages de Qigong furent toujours une partie importante de la pratique du Qigong chinois. Avec cet entraînement, en plus de connaître la structure du corps humains, l’élève comprendra la configuration du système énergétique  du corps humain.
Dans ce niveau, l’étudiant apprendra la théorie, les méthodes d’auto massages et le massage d’un partenaire. Avec la pratique et l’expérience acquise par les entraînements, l’élève sera apte à réguler son propre corps et la circulation du Qi sera plus douce et naturelle. De plus, il pourra profiter d’un relâchement physique et d’une satisfaction mentale pendant le massage.


Sixième groupe : Massages Tui Na, Dian Xue et massage de Qi – Pour la santé (Tui Na, Dian Xue, Qi An Mo, 推拿, 點穴, 氣按摩)
Ces massages, sont habituellement pratiquées à des fins thérapeutiques. Pour être efficaces, le pratiquant devra déjà posséder des connaissances en acupuncture chinoise. Les massages Tui Na pourront être utilisés pour guérir certaines maladies et traumatismes. Les massages Dian Xue sont, eux, spécialisés dans la guérison de maladies. Finalement les massages Qi se concentrent sur le traitement des déséquilibres du Qi du patient. Le contenu de ces trois types de massage est si profond et étendu, qu’il est impossible de couvrir tous l’entraînement en si peu de temps. Le cours à donc été organisé de manière à ce que, questions et théorie fondamentales, et quelques points clefs soient abordés. De cette manière, cela guidera le pratiquant sur le chemin d’une pratique correcte.


Septième groupe : La petite et la grande circulation- Qigong de l’Elixir Interne (Nei Dan Qigong, 內丹氣功)
Le sujet de ce niveau, conduira le pratiquant de Qigong vers un niveau plus profond. Normalement, il est nécessaire de plus de trois années de pratique assidue pour compléter ce groupe. Pour cette même raison, il est impossible d’accompagner l’élève pas à pas jusqu’à ce qu’il ai terminé l’entraînement. Théoriquement, avec comme objectif de reconstruire la force physique et d’élever l’esprit vers un niveau supérieur et d’illumination, un élève de Qigong doit apprendre, avant tout, comment accumuler le Qi dans le Dan Tien inférieur et aussi à remplir de Qi les vaisseaux, de façon à ce que le Qi soit plus abondant dans le corps. Seulement après ce travail, il possèdera de l’énergie en quantité suffisante pour reconstruire le corps et « alimenter » les cellules du cerveau pour élever l’esprit de vitalité. La petite et la grande circulation sont la base de l’entraînement du changement des muscles/tendons et du nettoyage de la moelle/du cerveau.


Huitième groupe : Qigong du changement des muscles et des tendons et du nettoyage de la moelle et du cerveau –  pour l’illumination et pour la longévité(Yi Jin Jing, Xi Sui Jing Qigong, 易筋經, 洗髓經氣功)
Ce Qigong fut inventé par Da Mo (達磨) au monastère bouddhique de Shaolin.
Ce type d’entraînement est une des pratiques les plus avancées du Qigong, utilisé essentiellement pour l’entraînement de l’esprit pour atteindre l’illumination ou l’état de Bouddha. Une des conséquences de cette forme d’entraînement est la longévité du corps. Ce Niveau insiste sur la théorie et sur les techniques de pratique. Vu que la pratique est un exercice de longue durée, il est impossible de compléter l’entraînement en 2 ou 3 jours. Ce cours, prétend ainsi, conduire l’élève vers un entraînement correct.

Merci à Victor Marquès pour toutes ces explications… 😉

 

Stage de printemps du 25 au 28 mai 2017

Voici en quelques photos le compte rendu de ce stage. Un stage placé sous le signe du soleil, qui fut très présent, et également avec la présence très appréciée de notre Shifu Victor Marquès.

Tout d’abord Victor a été assailli par une foule de jeunes admirateurs lui demandant un autografe… C’est ça d’être une star !

Tous les matins nous faisions les « 18 mains de lohan », parcours sportif alternant épreuve physique, adresse, parcours… Ici Lilian essaye d’esquiver les balles lancées délicatement par son papa.

La panthère et son binome dans l’épreuve redoutée de la descente d’escalier en marche du chat.

Ce MaBu ne serait il pas un peu trop haut Elias ?

Luce donne l’exemple pour le gainage.

L’après midi nous allions à la plage avec les batons, nous avons fait sensation ! A marée haute plus personne ne pouvait passer sur la plage !

 

Epreuve d’équilibre : la sangle. Ou l’on voit que les jeunes générations sont prêtes à prendre le relais !

Vue d’ensemble du terrain de « jeu »

Les jeunes travaillant leur tao.

Kung Fu + baignade = on s’éclate !

Parfois c’est dur, hein kiki ?

Mais sinon on se marre bien !

Le matin pour les lève tot c’était Qi Gong sur la plage.

Après l’effort… le réconfort.

Merci à tous pour votre participation, et vivement l’année prochaine !

Stage avec Victor Marquès 15-16 avril 2017

Merci à Victor Marquès pour ce stage très enrichissant !

Samedi matin nous nous retrouvions pour une journée de pratique du style de la Grue Blanche (style enseigné à la YMAA). Quelques karatékas nous avaient rejoint. Je les avais invité car la Grue Blanche est la racine du Karaté d’Okinawa.

Le matin nous avons pratiqué les formes de combat de Grue, des enchaînements courts de parade / riposte destinés à développer les réflexes des combattants.

Nous avons tout d’abord travaillé les déplacements : 

Puis les formes de combat proprement dites :

Quelques techniques secrètes furent dévoilées, comme le « j’arrête ton coup de poing à distance …

L’après midi : défenses courtes. Des projections tirées toujours du style de la Grue, sur des attaques codifiées.

Le dimanche nous nous sommes retrouvés pour une journée « Taï Chi Chuan », l’un des autres styles enseignés dans la YMAA.

Le matin, travail des tuishou, les poussées de main. Des enchainements à deux permettant de développer la sensibilité, la forme de corps du pratiquant afin de lui permettre d’absorber et dévier la force adverse.

L’après midi nous avons pratiqué les applications martiales de quelques techniques issues de la séquence. Cela nous a bien permis de comprendre dans notre corps que le Taï Chi Chuan est bien un art martial, autant qu’un art de santé !

Merci à tous pour les partages, les échanges durant ce week-end.

Shifu

Stage en Pologne 25 février – 4 mars 2017

Premier stage pour moi en Pologne !

J’avais rencontré à plusieurs reprises le président de la YMAA Pologne, Robert Was, qui m’avait invité cordialement.

Seul stagiaire français, la première chose que je peux dire, c’est que j’ai été bien accueilli, par les polonais en général lors de mon arrivée à Cracow, et ensuite par les stagiaires de la YMAA. C’est vraiment une grande famille cosmopolite, avec des cultures parfois très différente, mais qui se retrouve autour d’une même passion : les arts martiaux chinois.

Nous étions une soixantaine environ suivant les jours, avec un programme mettant l’accent pendant les deux premiers jours sur la lutte chinoise, le Shuai Jiao. Cette partie était animée par Amazigh Zenia, un compatriote qui enseigne à Paris. Très intéressant et agréable à pratiquer, nous allons mettre cela en application dans notre école !

Ensuite le stage était réparti entre pratique externe (Shaolin), interne (TaïChi), les armes (baton long, épée), les Chin Na… Avec quelques soirées à thèmes (soirée festive, réunion sur un projet multimédia en Pologne, conférence-débat sur la récupération), le programme était bien chargé mais digeste.

Au passage, il y avait un test où j’ai présenté une partie du 2ème niveau en kung-fu, avec succès !

Voilà, j’espère pouvoir motiver quelques élèves pour la prochaine fois, moi c’est sûr j’y retournerais !

Shifu, 6/3/17